Le pianiste blessé

Le Pianiste blessé est un roman libérateur, galvanisant, à la fois audacieux et envoûtant. Subtil et dense, il examine en profondeur les relations humaines et d'amitié, s'interroge sur la création, l'amour, la liberté et les limites qu'on pose. 

L'air de rien, très délicatement, il invite à une introspection personnelle réellement stimulante. Une analyse très subtile sur les rapports humains, d'amitié comme d'amour…

Le récit est donc celui d'une rupture dont l'origine semble remonter à 2004 lors d'un voyage à Langkawi en Malaisie puis à San Francisco. Initié par Veronica, à la suite du décès de sa tante Klara, qui l'a élevée comme sa fille, elles entreprennent ce périple à deux, sur les traces de la défunte (qui se rendait là-bas deux fois par an) et dont la vie mystérieuse hante douloureusement l'esprit de Veronica. Connaissait-elle vraiment celle qui l'a aimée comme sa fille ?

De ce voyage, hautement dépaysant, les deux femmes vont découvrir bien plus que le secret de Klara. A distance de leur quotidien et de l'ordinaire, éloignées chacune de leurs proches, immergées dans une nature paradisiaque, elles examinent ce qu'elles sont devenues, entre amertume, nostalgie et tristesse. Et la rencontre inattendu avec un pianiste torturé va réveiller de profondes blessures, ébranler cette amitié inaltérée jusqu'à présent et bouleverser violemment leurs vies respectives.

 

Ajouter à une liste
Réserver

Sélection des usagers