Est-ce ainsi que... ?

« Est-ce ainsi que les femmes meurent ? » Une histoire vraie, aux Etats Unis en 1964, à découvrir en roman...

« Est-ce ainsi que les femmes meurent ? »

Le 13 mars 1964, Catherine Susan Genovese, dit « Kitty », est sauvagement assassinée devant chez elle, dans le quartier de New Gardens dans le Queens, alors qu’elle rentrait de son travail. Ce qui n’aurait pu être qu’un fait divers parmi tant d’autres va faire réagir tous les Etats-Unis. En effet, le New-York Times révèle dans une enquête menée par Martin Gansberg, que trente-huit témoins ont assisté à la scène de chez eux sans qu’un seul vienne porter secours à la jeune femme de 28 ans ! Ces terribles révélations, qui pointent du doigt la lâcheté de ces citoyens sans histoires, vont bouleverser et profondément choquer des milliers de gens.

Didier Decoin fait le portrait de la jeune femme, ensuite celui de Winston Moseley, son meurtrier arrêté après son crime et dont le procès sera suivi par tout le pays. Mais si un seul homme est jugé, on n’oublie pas que trente-huit autres ont leur part de responsabilité…

Un livre qui nous met face à nos propres faiblesses et à notre lâcheté. 

Le récit soulève une multitude de questions sur cette lâcheté collective. Comment peut-on rester sourd aux appels au secours d’une personne en détresse ? A quel point ces témoins sont-ils coupables du crime ? Comment punir cette absence de courage ? Le fait est qu’il n’y a justement pas eu de sanction pour tous ces gens qui se sont empressés de déménager de leur immeuble pour fuir les jugements et les questions embarrassantes… 

Histoire vraie, le comportement des témoins et les circonstances du meurtre de Catherine « Kitty » Genovese ont été le point de départ de nombreuses recherches en psychologie sociale qui ont abouti à la formalisation d'un « effet du témoin » ou « effet spectateur ». À la une du New York Times deux semaines plus tard, l'article évoquant ces circonstances a déclenché une énorme polémique.

Un livre glaçant donc, dominé par une tension permanente, qui dérange parce qu’il explore de sombres facettes de la nature humaine… Une lecture marquante !

 

OPAC Détail de notice